msMITIC 2019

S2 : Collages photographiques sur les émotions

15.06.2021

Christian Fantoli avatar. Christian Fantoli

Joanne Sarah Schmutz avatar. Joanne Sarah Schmutz

Delphine Moyard avatar. Delphine Moyard

Séquence intégrant les MITIC réalisée avec une classe de 7P à l'EPS des Bergières avec Delphine Moyard
Praticienne formatrice : Claire-Dominique Gindroz
Réalisation de la séquence : mai 2021

Présentation

Cette séquence porte sur la réalisation d'un collage photographique autour de la représentation d'une émotion. Les élèves vont se photographier mutuellement par groupe de deux et utiliseront leur photographie pour l'intégrer dans un collage réalisé à partir des cartons de couleurs et de magazines.

Les objectifs

MITIC
  • Familiariser les élèves avec l’appareil photographique. Prise automatique.
  • Sensibiliser les élèves à l’utilisation des outils numériques.
  • Réaliser un portrait photographique sur une émotion choisie.
AVI
  • Intégrer la photographie avec les éléments collés.
  • Utiliser la technique du collage et du dessin.
  • Réaliser un portrait graphique et expressif.
  • Composer un univers coloré représentant une émotion.

PER

A 31 AV — Représenter et exprimer une idée, un imaginaire, une émotion, une perception dans différents langages artistiques en utilisant diverses technologies de traitement de l'image. Conception, élaboration et réalisation d'un projet sous forme d'images fixes ou animées en exerçant progressivement :

  • Choisir des images pour représenter une intention,  une l'émotion, interpréter une émotion.

Capacités transversales et compétences générales

  • Éducation aux MITIC : Sensibiliser les élèves à l'appareil photographique et à son rôle à travers le temps. Relever l'importance de cet outil au niveau professionnel.
  • Collaboration entre pairs.

Alignement pédagogique

Selon les objectifs d'évaluation cités ci-dessus, voici les tâches associées et les habilités taxonomiques mobilisées (Anderson & Krathwohl ; 2001) :
  • Comprendre - interpréter - représenter une émotion à travers la pose photographique.
  • Analyser - organiser - intégrer différents éléments visuels au sein d'une composition.
  • Créer - construire des éléments visuels forts de types variés.

Style d'enseignement 

Le style d'enseignement varie selon les sollicitations générées par les activités. Dans la partie relatives aux questions, l'enseignant se pose en tant que médiateur de savoir, en poussant les élèves à répondre par eux-mêmes aux questions posées et stimuler leurs réflexions autour de l'objet que représente l'appareil photographique. Un style plus frontal est adopté aussi dans l'explication des données techniques, où l'enseignante se pose réellement en tant qu'experte et détentrice du savoir technique à connaître avant de se lancer dans le projet. Une grande importance est donnée à l'autonomie des élèves durant la manipulation de l'appareil, ainsi que dans la recherche qu'ils mènent en parallèle dans les magazines et les chutes de papier. Au niveau du collage final, la responsabilité est donnée au élèves de choisir eux-mêmes les morceaux les plus pertinents, tout en sachant les règles et les principes liés à la composition. C'est aux enseignantes de gérer cet équilibre pour permettre aux élèves de prendre avec sûreté des décisions. 

Critères d'évaluation

Voici les critères d'évaluation retenus : 

1. Cohérence et force de la composition : 10 pts
  • Équilibre entre zones agitées et calmes. /2 pts
  • Pertinence du choix des éléments ajoutés. /4 pts
  • Équilibre entre grand-moyen-petit. /2 pts
  • Force et communicativité de la composition. /2 pts
2. Qualité et expressivité des éléments en lien avec l’émotion choisie : 6 pts
  • L’émotion doit apparaître et se transmettre.  /2 pts
  • Qualité graphique des éléments ajoutés. /4 pts
Total de 16 points.

Planification générale

P1+P2 : Introduction du thème des émotions, réalisation d’une photographie de portrait (plan américain) avec @Delphine Moyard. Théorie sur l'appareil photographique et son utilisation. Découpage de formes graphiques, de motifs et textures dans le matériel à disposition (journal, photocopies, tissus). Exemples de collages montrés d’un artiste : Jean-Michel Basquiat. 

P3+P4 : Coller avec du scotch (non définitif) la photographie sur une feuille A3 noire ainsi que les différents éléments déjà découpés et d’intervenir avec les feutres posca. Régulation des propositions en travaillant la composition et l'équilibre des éléments sur la feuille.  Ajout d'éléments dessinés en lien avec l'émotion choisie sur feuilles de couleurs. Si les compositions sont validées, les élèves peuvent passer au collage définitif.

P5+P6 : Réalisation finale des portraits et évaluation du travail sur les émotions.

Planification détaillée des périodes 1 et 2 concernant les MITIC

Accueil des élèves. Présenter Delphine Moyard et le thème des prochains derniers cours qui seront sur les émotions.  Des photos d'œuvres de Jean-Michel Basquiat ainsi que mon appareil photo sont disposées sur la table centrale, nous en parlerons plus tard. Des feuilles noires coupées en A3 ainsi que tout le matériel décrit plus bas y est présent. J’annonce les deux consignes de la matinée : 

  1. Consigne photo : Vous devez venir deux par deux et vous photographier mutuellement. Chacun prendra une pose qui doit transmettre une émotion que vous aurez choisie et que vous devrez communiquer à Mme Moyard.
  2. Consigne travail personnel : Réaliser un collage sur une feuille noire A3 intégrant votre photo et différents éléments que je vous ai écrit sur une feuille de Check-liste qui vous sera distribuée. (5’)

Delphine introduit le temps de découverte sur l’appareil photo des questions alors que les élèves sont réunis autour de la table. Questions :
  • Qui a déjà utilisé un appareil photo?
  • Qu'est-ce qu'un objectif? Description de son rôle et du diaphragme.
  • Qu’est-ce qu’un boîtier et qu’est-ce qu’il y a dedans?
  • Qu’est-ce que c’est une mise au point? A quoi cela sert-il? 
  • Est-ce que c’est plus simple de prendre une photo quand la personne est fixe ou qu'elle bouge? Pourquoi? (10’)
  • Commment faisaient-ils avant l'appareil photo pour réaliser des portraits? Quelle est l'histoire de l'invention de la photographie, quelqu'un connaît? 

Joanne continue en posant des questions sur les émotions et en les écrivant au tableau  : (5’)
  • Quelles émotions existent ? 
  • Alors que nous sommes en train de discuter, j’aimerais que vous réfléchissiez à une qui vous plairait pour créer votre travail personnel dessus.
  • Précision : Toutes les émotions sont importantes. Les “négatives” comme les positives.

Lancement des activités :
Joanne lance les activités en nommant deux élèves qui distribuent les feuilles de check-liste dans laquelle la marche à suivre est énoncée. Préciser que pendant que les élèves attendent pour les photos, ils doivent découper des éléments qui évoquent l’émotion qu’ils auront choisie dans le matériel à disposition (journaux, tissus, etc.). (5’)

Activités :
Départ des activités. Delphine assiste les élèves et les photographie dans un endroit préparé dans la classe à l’aide d’un trépied. Les élèves travaillent.  (55’)

Régulations :
A tout moment, il est possible de rassembler les élèves autour de la table centrale pour donner une consigne ou faire le point sur les travaux en cours. Je laisse le travail de Jean-Michel Basquiat en réserve et je le montrerai quand j’estimerai qu’ils seront suffisamment dans leur travail pour ne pas les surcharger d’informations.

Impression :
Les photographies des élèves sont imprimées le plus tôt possible sur l’ordinateur à disposition en classe, elles seront imprimées en noir/blanc sur du A4.

Difficultés envisagées

Pour les enseignantes : Être efficace et respecter le temps de parole imparti, ne pas faire trop long, être précises dans les explications pour guider les élèves à travailler de manière autonome et concentrée. Avoir une bonne synergie entre nous et avec la classe. Donner des informations suffisantes pour éveiller la curiosité des élèves face à l’utilisation de l’appareil photo.
Pour les élèves : Être curieux, travailler de manière autonome et s’approprier le thème des émotions de manière intuitive et libre, savoir prendre des choix et sélectionner des éléments visuels pour créer un ensemble expressif.

Retour après mis en œuvre

7d466f38-dceb-47ea-ae79-5ff1fabe3b53.jpg 454.38 KB



Voici le retour de Delphine sur la mise en œuvre :

Le support principal de cette séquence est la photographie et nous l'avons allié avec le thème des émotions. Nous avons installé un appareil photo reflex Canon dans la salle de classe supporté par un trépied.  Après avoir énoncé le thème général dans la séquence, nous avons enchaîné sur la partie photographique car l’objectif était que les élèves en duo se prennent eux-mêmes en portrait (un élève prenant la photographie et un élève posant avec une expression liée à l’émotion choisie.) En premier lieu, nous avons questionné les élèves sur leur pratique et savoir sur la photographie et expliqué brièvement la prise en main d’un appareil photo avec les questions suivantes :

  • Qui a déjà utilisé un appareil photo reflex ?
Ils étaient environ 5 dans la classe à avoir déjà manié un appareil photo reflex.
  • Que connaissez- vous d’un tel appareil ?
Les réponses les plus fréquentes étaient l’utilisation du zoom, du minuteur et de la fonction sur l’appareil photo pour avoir l’image qui apparaît sur l’écran mobile. 
  • Comment les personnes gardaient des traces, des souvenirs avant l’apparition de la photographie ? 
Les élèves ont répondu que les personnes devaient se dessiner entre eux pour garder un souvenir. J’ai brièvement expliqué que les grandes familles à l’époque s'immortalisent en se faisant peindre le portrait. C’était un travail de longue haleine où les peintres demandaient à leurs clients de poser pendant longtemps sans bouger. L’arrivée de la photographie au milieu du XIXème siècle à changer bouleverser de nombreuses choses et a pris le pas sur la peinture pour la prise de portraits au fil de son évolution. Devenue de plus en plus populaire jusqu’à aujourd’hui, la photographie est accessible à un grand nombre de personnes aujourd’hui, c’est une pratique populaire. Pourtant elle est toujours dotée d’un mécanisme complexe. Il est important d’avoir quelques notions de base afin de comprendre un minimum la composition d’un appareil et avoir conscience que la photographie va plus loin que seulement le fait de presser sur un bouton. 
  • Comment est composé un appareil photo ?
Sur ce point, les élèves avaient plus de peine à répondre.
J’ai alors expliqué que l’appareil photo est conçu d’un boîtier, d’un objectif qui peut varier. J’ai alors déboîté l’appareil photo et demandé aux élèves ce qu’il y avait à l’intérieur. Je les ai laissés regarder et petit à petit, ils ont perçu qu’il y avait un miroir. J’ai aussi expliqué brièvement le diaphragme. 
  • Comment poser pour un portrait ? 
Les élèves ont bien compris qu’il faut rester le plus immobile possible pour réaliser un portrait.  Le but étant de tenir une expression liée à une émotion sans bouger afin de capter la photographie. 

Par groupe de 2, les élèves sont venus se prendre en photo en me signalant quelles émotions ils avaient choisi. Je leur ai montré comment réaliser une mise au point. Ce n’était pas des plus simple au début pour eux. Puis, ils ont appris en maniant l’appareil de quelle manière faire cette mise au point et réaliser la prise de vue selon l’expression et l’immobilité de leur camarade qui posait.  Pendant ce temps Mme Schmutz réalisait un atelier collage qui servait à retravailler leur portrait en créant une composition évoquant l’émotion choisie.

Voici mon retour :

Ci-dessous, voici l'un de mes élèves posant pour la photographie, témoignant d'un investissement
 que j'ai pu relever tout au long de la matinée.  Le fait d'être une hôte et d'accueillir une autre enseignante dans mon cours a été très profitable et a permis de donner ce petit plus qui a donné cette atmosphère d'un atelier plutôt que d'une salle de cours traditionnelle. J'ai été particulièrement surprise par le rôle d'acteurs-auteurs qu'ont pris les élèves et par l'autonomie que j'ai pu ressentir dans les collaborations autour de l'appareil photographique.  Le temps était assez restreint pour faire ce que nous avions prévu, et j'aurais aimé explorer davantage encore les possibilités qu'offraient le fait de se mettre en scène par la photographie. Pourquoi pas explorer la mise en scène en explorant un changement de fond par exemple. Nous étions plus dans l'efficacité que dans le développement d'une séquence étendue, compte tenu de la fin du semestre. Néanmoins, j'ai eu le plaisir de voir la curiosité chez beaucoup d'élèves qui ont vu sous un jour plus professionnel, le geste apparemment si simple d'une capture d'image. Le fait d'introduire les MITIC dans mon enseignement m'a vraiment montré la pertinence que c'est pour la discipline des Arts visuels : cela permet de valoriser notre discipline et de donner des outils professionnalisant pour les élèves qui souhaiteraient s'y diriger par la suite.
89754b82-4f67-4ad1-b800-73096d158095.jpg 291.7 KB


Modèle SAMR


Nous avons utilisé le modèle de la Modification pour cette intégration des MITIC en salle de classe. En effet, nous avons modifié l’environnement habituel pour construire notre activité autour de cette nouvelle installation. Cela a modifié l’espace de la classe, car les élèves devaient l’occuper, plus comme une endroit d’apprentissage frontal, mais comme un endroit d’expérimentation, de découverte de l’appareil photographique, ainsi que par la mise en scène d’un portrait posé. Un engagement différent de leur part. Investir le corps dans l’espace, trouver une pose, choisir le juste moment… autant de changements introduits par la présence de l’appareil photo. La familiarisation avec l’outil a permis aux élèves d’avoir plus d’autonomie dans la création. De plus, ils ont compris l’importance de la photographie dans notre époque qui cherche à capturer le plus de moments possibles, et nous espérons qu’ils ont été sensibles à l’aspect professionnel de cet outil, plus seulement amateur comme le sont la plupart du temps les téléphones portables.


Résultat en cours des travaux des élèves

Voici quelques images qui témoignent de l'avancée du travail des élèves...




leon.jpg 793.32 KB